Un mois déja a passé depuis mon départ. Le temps passe parfois si vite et parfois si lentement. Je dois avouer que tout n'est pas aussi simple que je le pensais. Il faut dire que ce voyage a causé énormément de bouleversements. En effet c est toute seule que j effectue ce pvt puisque la vie semble en avoir décidé ainsi pour moi, au lieu de le vivre avec celui pour qui mon coeur battait si fort.. Difficile, amer et douloureuse est l acceptation.

L'absence de la famille des amis est souvent pesante, l'on perd ses repères et il faut rapidement s'en trouver d'autres.

La barriere de la langue est plus présente que je ne l avais immaginé. Un simple niveau terminale ne suffit pas ne vous leurez pas et ca complique la recherche d emploi. Neammoins ca ne reste pas impossible. Mais comme vous le savez surement rien n'est jamais tout blanc ou tout noir. Ainsi a coté de ces quelques petits désagréments, quelle expérience !

Rencontrer des gens tellement différents de vous, echanger quelques mots, voir plus avec eux. Apprendre d'eux et leur donner un peu de notre nous. Elargir ses connaissances sur le monde qui nous entoure pour élargir encore un peu plus son esprit, mieux comprendre ou juste partager. Voir des nouvelles choses chaque jour, de nouvelles maniere de proceder. Evoluer dans un miieu étranger qui nous confronte a des situations dites anomiques et apprendre a y faire face par soit même. Les difficultés ont en ce sens tellement de bon puisqu elles nous preparent et nous forgent le caractere. Apprendre finalement qui l'on est, qui l on peut être parfois. Apprendre petit a petit une langue qui nous offrira par la suite davantage d opportunités sur le plan des études. Respirer un air nouveau qui nous permet de nous évader, réfléchir, raffraichir les idées. Bien plus qu un simple voyage, un apprentissage de la vie. Reste a savoir si je serai assez forte pour aller jusqu au bout de cette expérience.

Niveau météo, on a eu un mois de septembre superbe, ensoleillé, et presque chaud. Mais la pluie a brusquement fait chutter les températures qui ne grimperont plus selon moi et il fait donc assez frai. Je dirai 9-10 degres le matin et 14-15 pour l apres midi. Nous allons maintenant entrer dans la saison des pluies qui d apres ce que j entends dure environ 4 mois.

Professionellement parlant ( même si c est un bien grand mot ) j'attends de voir si Zara me fait passer a temps complet, dans lequel cas j y resterais, sinon je demissionnerais, apres et seulement apres avoir trouvé un nouveau job et j espere tres fort dans le milieu de l hotellerie restauration. Neammoins apres une semaine de travail je suis dans l ensemble assez contente car j ai appris un certain nombre de choses  et surtout parce que je ne me retrouve pas sans rien. ( du moins pour le moment ).

Le cout de la vie, reste assez elevé quand on sait que le salaire horaire minimum est de 8dollars 50 et que vancouver est une grande ville et comme toute grande ville qui se respecte les prix sont plus élevés qu ailleurs. Pour le moment j arrive a vivre seule grace aux économies de cet été et j espere ne pas avoir a faire a papa maman par la suite.

Petits indices de prix : - 1 place de cinema : 11 dollars  , 1 portable ( le moins cher ) 80 dollars, 8 yaourts activia : 6 dollars , 1 pass pour l acces pour 1 mois aux transports en commun : 100 dollars, 1 abonnement internet : environ 30 dollars.

Il n en est pas moins que la vie a vancouver, la capitale du cinéma, reste agreable a vivre. Je vous rappelle qu elle accuieuillera d ailleurs cet hivers les J.O d hiver.

Je vous laisse sur ces quelques mots.

DSC02072

( Moi en tres bonne compagnie dans une rue de  Vancouver ^^ )